Actions proposées aux adhérents les samedis de 10h à 12h à la MLC :

Connaître :

  • l’abeille, la colonie, son fonctionnement
  • les produits de la ruche : le Miel, le Pollen, la gelée Royale, la cire ; la propolis. Comment sélectionner les bons produits.
  • Un peu d’apithérapie

Se former en apiculture :

  • Outre le programme ci-dessus, Quelles perspectives ? : produire entretenir un pollinisateur
  • Le droit en matière d’implantation de rucher, l’organisation de l’apiculture
  • Comment élever une colonie, ruches Dadant, Varré… L’organisation de la ruche
  • La reproduction : essaimage, élevage de reine,
  • Les maladies de l’abeille, les reconnaitre, soigner.
  • Manipulation : équipement, le matériel,
  • Ouvrir la ruche, gérer les cadres et les hausses.
  • La récolte
  • Les saisons et les travaux apicoles
   

 

Agenda

ruche

Rencontre autour des Ruches


Samedi 31 octobre 2020 à 10h

 

Au programme  :

  • La vie de la colonie constituée, la reproduction, la communication dans la colonie, la danse de l’abeille…
  • La matériel apicoles , les ruches, l’équipement de l’apiculteur.
Intervenant : Gérard Bernheim

 

abeille

Rencontre autour des Ruches


Samedi 17 octobre 2020

 

Après avoir observé les métiers de l’abeille, nous avons abordé l’organisation de la colonie  :

  • Les ouvrières : naissance et taches des ouvrières durée de vie…
  • La Reine, naissance, fécondation et activité
  • Le male Faux Bourdon, son rôle, sa vie.
Intervenant : Gérard Bernheim

 

Première rencontre autour des Ruches


Samedi 03 octobre 2020

 

 

Au programme, des échanges autour de :

Intervenants : Gérard Bernheim et Lionel Clercq, apiculteur à Cesson

 


 

Ce qui se passe aux ruches

5 avril 2020

 

 

 

 

 

Cliquez ici pour imprimer cette page !

Les gardiennes de la MLC

En effet les seuls êtres vivants à la MLC sont encore les abeilles qui elles ne sont pas confinées. Les arbres fruitiers alentours leur offrent nectar et pollen

Sortie d’hivernage
Les abeilles restent en colonie pendant l’hiver, il faut que la colonie reste assez importante pour maintenir de la chaleur afin que le couvain puisse donner de nouvelles abeilles. Hélas une des deux ruches n’a pas réussi à passer l’hiver, j’ai dû la vider. L’autre est en pleine forme.

Le bas de la ruche abrite la colonie, on y trouve du miel, du pollen (le pain de l’abeille) et du couvain. Les vielles abeilles qui ont traversé l’hiver vont mourir quand de nouvelles vont naitre, ce seront les butineuses du printemps. Quand le bas de la ruche est plein, on ajoute des hausses, grenier des abeilles, où elles vont stocker les réserves de miel. C’est dans ces hausse que nous prélèverons le miel à consommer, tout en leur laissant assez de réserves pour qu’elles puissent se nourrir.

Prochaine étape,

  • Je vais rechercher un essaim pour remplir la deuxième ruche
  • Il faut surveiller qu’il y ait toujours de la place dans la ruche afin qu’elles puissent stocker le nectar futur miel et pouvoir continuer à pondre car toutes les six semaines la population se renouvelle.

par Gérard Bernheim

 

 

 

 

MLC – La Citrouille de Cesson Vert-Saint-Denis
35 rue Janisset Soeber – 77240 CESSON
01 60 63 32 93 / secretariat@mlchouillon.com